• BO France - 3 février 1976

    BOX-OFFICE FRANCE - 3 FEVRIER 1976
    POS FILMS ENTREES CUMULS
    1 LES DENTS DE LA MER 1 109 641 1 110 599
    2 DOCTEUR FRANCOISE GAILLAND 236 273 804 559
    3 UN GENIE, DEUX ASSOCIES, UNE CLOCHE 212 476 466 922
    4 A NOUS LES PETITES ANGLAISES 176 255 515 491
    5 ON A RETROUVE LA 7EME COMPAGNIE 171 766 2 278 638
    6 BONS BAISERS DE HONG-KONG 101 558 1 899 440
    7 LA FLUTE A SIX SCHTROUMPFS 83 218 108 021
    8 LE GITAN 77 183 1 263 696
    9 LE BON ET LES MECHANTS 75 924 175 450
    10 LA MERVEILLEUSE AVENTURE DE PINOCCHIO 75 502 6 140 666
    11 ADIEU POULET 72 345 1 379 387
    12 LE SAUVAGE 71 589 1 726 453
    13 COUSIN, COUSINE 59 308 533 110
    14 SEPT MORTS SUR ORDONNANCE 58 012 690 353
    15 UN SAC DE BILLES 54 233 826 294
    16 LA MONTAGNE ENSORCELEE 50 885 50 885
    17 LES INSECTES DE FEU 40 331 40 331
    18 LES TROIS JOURS DU CONDOR 36 523 927 385
    19 SENSATIONS 33 860 61 072
    20 L'ILE SUR LE TOIT DU MONDE 31 048 1 725 796
    21 LA FLUTE ENCHANTEE 29 336 408 390
    22 PARFUM DE FEMME 27 505 1 479 394
    23 LA COURSE A L'ECHALOTE 27 469 2 602 153
    24 CANDICE CANDY 27 324 153 477
    25 LES VECES ETAIENT FERMES DE L'INTERIEUR 26 534 222 458
    26 LE SOLITAIRE DE FORT HUMBOLDT 23 948 267 799
    27 LES GRANDES CHALEURS 23 042 93 062
    28 LES HAUTS DE HURLEVENT 22 200  
    29 DOCTEUR JUSTICE 22 163 367 085
    30 LE VIEUX FUSIL 21 660 2 719 910

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Janvier 2019 à 11:27

    A l'attention de Michel :

    Les dents de la mer à Paris

    Bretagne (Montparnasse) : 23,210

    Gaumont Gambetta : 10,400

    Gaumont Sud (Alésia) : 15,486

    Helder (Opéra) : 11,057

    Liberté (Gare de Lyon) : 7,056

    Magic (Convention) : 13,393

    Marignan (Champs-Elysées)  : 14,004

    Normandie (Champs-Elysées) : 20,698

    UGC Gobelins : 10,464

    UGC Odéon : 9,482

    Wepler (Place Clichy) : 21,289

    Richelieu Gaumont (Gds Boulevards) : 25,439

    Quintette (St Michel) : 5,702

    Bonaparte (St Germain) : 6,264

    Gaumont Madeleine : 7,780

    Napoléon (Etoile) : 9,727

     

     

     

     

     

     

      • cinefilnog94
        Lundi 21 Janvier 2019 à 12:25

        Merci Fabrice pour ces chiffres

        Les très grandes salles (  Normandie , Richelieu , Bretagne et Wepler ) dépassaient les 20 000 entrées ! 

        A ce jour , la grande salle de l'UGC Normandie ( 850 places ! ) reste pour moi la plus belle salle de Paris

      • Mardi 22 Janvier 2019 à 12:53

        Michel fait partie de cette génération qui dit "merci" quand on lui donne un chiffre.

         

    2
    Lundi 21 Janvier 2019 à 12:40

    Pour moi c'était le Paris.

    Cependant j'adorais aller à la Quintette.

    3
    Lundi 21 Janvier 2019 à 14:41

    Dans ma ville de Bordeaux :

    Ariel 7,278

    Gaumont 14,032

    4
    Bruce
    Lundi 21 Janvier 2019 à 21:01

    Il est aisé de comprendre qu'entre un bon navet made in Charlot et autre course à l'échalote que le jeune public français ait reçu le Jaws de Steven Spielberg en pleine figure. Les dents de la mer c'était LE sujet de conversation dans la cour des écoles, à savoir celui qui parviendrait à amener son papa avec lui dans la salle pour voir le nouvel Hollywood débarquer sur les écrans reléguant westerns et polars au rang d'ancienneté. Si le public ne connaissait pas vraiment le jeune Richard Dreyfuss, le grand Roy Scheider , Robert Shaw lui était un second rôle déjà connu du public avec l'Arnaque par exemple. Mais très vite le nom de ce que les professionnels d'Hollywood appelèrent le golden boy se fit connaitre de tous: Steven Spielberg qui livre le plus grand film de suspense depuis disons...psychose. 

    Une nouvelle manière de raconter une histoire, une nouvelle manière de filmer, un succès énorme qui fit couler une pluie de dollars sur ses producteurs et qui montre que le public mondial avait envie de voir autre chose. Ce succès fulgurant annonce un autre film en gestation qui sortira en 1977 : La Guerre des étoiles. de George Lucas. Les deux cinéastes d'ailleurs amis dans la vie vont donner naissance à une nouvelle ère de films, les blockbusters destinés à attirer le plus de monde possible dans les salles en s'aidant des dernières technologies et ouvrant des possibilités jusque là interdites avec la naissance de l'outil numérique au service du cinéma. Sans eux nul doute que le cinéma à la papa aurait sombré et que les salles auraient fermé à cause d'une télévision de plus en plus importante. Grace leur soit rendue. Amen.

    C'est donc une grande date pour le cinéma.     

    5
    Bruce
    Mardi 22 Janvier 2019 à 13:24

    Merci Monsieur Ferment

    6
    JBS
    Mercredi 23 Janvier 2019 à 16:16

    Les 958 entrées supplémentaires du cumul des Dents de la mer de cette première semaine ont été enregistrés quand ?

      • Mercredi 23 Janvier 2019 à 16:19

        Bonjour JBS ! svp :

        Venosc Slalom : 619 en semaine 1976-03

        Arras Casino : 339 en semaine 1976-04

        (je pense que cette salle d'Arras a décidé d'exploiter le film le mardi soir 27 janvier en une seule séance payante).

        Fabrice 

      • JBS
        Jeudi 24 Janvier 2019 à 23:32

        Merci ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :